Comment devenir Terrassier : Formation, Métier, salaire,

Comment devenir Terrassier : Formation, Métier, salaire

Introduction

Le métier de terrassier consiste à réaliser des travaux de terrassement, qui consistent à creuser des tranchées, à déplacer des monticules de terre et à niveler le sol. Il s’agit d’un métier technique qui nécessite une formation spécialisée. Dans cet article, nous allons nous pencher sur les étapes pour devenir un terrassier, le metier en tant que tel, ainsi que sur les salaires associés.

Formation pour devenir Terrassier

Pour devenir terrassier, il est recommandé d’obtenir un diplôme de niveau CAP/BEP en travaux publics ou génie civil. Cependant, d’autres formations peuvent également être utiles, telles que le BAC Pro travaux publics ou le BTS Travaux Publics. Il est également possible d’obtenir une formation en alternance avec un CFA (Centre de Formation d’Apprentis).

Une fois la formation achevée, il est conseillé d’obtenir une première expérience professionnelle en tant que technicien travaux publics, ce qui permettra d’acquérir une connaissance plus approfondie du métier.

Exercer le métier de terrassier

En tant que terrassier, l’un des principaux objectifs est d’assurer le nivellement du terrain, en utilisant des équipements tels que des pelles, des bulldozers et des compacteurs. Ce métier nécessite une grande dextérité manuelle, ainsi qu’une capacité à lire des plans et des indicateurs topographiques.

Les metiers connexes sont nombreux, notamment ceux de chef de chantier, conducteur d’engins de chantier, ou encore technicien de maintenance.

Salaire d’un Terrassier

Le salaire d’un terrassier peut varier en fonction de nombreux facteurs, tels que l’expérience, la localisation géographique et la taille de l’entreprise dans laquelle il travaille. En moyenne, un terrassier débutant peut s’attendre à un salaire brut de 1 800 € par mois, mais ce chiffre peut augmenter significativement avec l’expérience et la formation continue.

Après la formation : autres métiers possibles

Une fois la formation de terrassier terminée, il existe de nombreuses possibilités pour continuer une carrière professionnelle. Le metier de conducteur d’engins de chantier est une option populaire, qui peut offrir des salaires plus élevés et des responsabilités accrues. Les techniciens de maintenance des ouvrages de génie civil ou les coordonnateurs de chantier sont également des alternatives intéressantes.

Conclusion

Le métier de terrassier est essentiel aux projets de travaux publics et de construction de bâtiments. Il nécessite une formation spécialisée et une grande expérience pratique. Les metiers associés sont nombreux, ce qui offre une grande variété de possibilités pour poursuivre une carrière professionnelle. Avec la demande croissante pour les travaux de terrassement, devenir un terrassier est une option intéressante pour ceux qui cherchent un emploi dans le secteur de la construction.

FAQ

Comment devenir Terrassier ?

Pour devenir terrassier, il est recommandé d’obtenir un diplôme de niveau CAP/BEP en travaux publics ou génie civil. D’autres formations peuvent également être utiles, telles que le BAC Pro travaux publics ou le BTS Travaux Publics. Une première expérience professionnelle en tant que technicien travaux publics peut également être utile.

Quel est le salaire d’un Terrassier débutant ?

En moyenne, un terrassier débutant peut s’attendre à un salaire brut de 1 800 € par mois, mais ce chiffre peut augmenter significativement avec l’expérience et la formation continue.

Quels sont les métiers associés à celui de Terrassier ?

Les métiers associés à celui de terrassier sont nombreux, notamment ceux de chef de chantier, conducteur d’engins de chantier, ou encore technicien de maintenance.